l’informaticien moderne est-il un « brogrammer » ?

Un nouveau terme est né pour désigner les informaticiens, les développeurs  qui font la fête entre potes, boivent des bières, apprécient les photos de filles en bikini et programment : on les appelle des brogrammers.

Un article de The Week s’émeut de la prévalence, ou tout au moins de l’augmentation, des informaticiens correspondant à ce modèle. Cet article est intitulé Brogramming: The disturbing rise of frat culture in Silicon Valley.

Un film documentaire de 2015, Code: Debugging the Gender Gap, explore ce phénomène, ses racines, les explications que l’on peut trouver. À en croire le résumé donné dans un article de FastCompany et intitulé The Fascinating Evolution of Brogramming And The Fight To Get Women Back, la plupart des phénomènes connus y sont rassemblés et développés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.