Accompagnement de l’embauche des chercheurs

Quelques propositions pour accompagner l’embauche des chercheurs afin de favoriser une plus grande égalité des chances.

1. Nous pensons qu’augmenter la part des doctorantes dans les thèmes de l’INRIA pourrait permettre d’augmenter la part de candidates aux concours CR. Nous proposons donc de réserver pour des femmes des bourses de thèse Inria nationales (CORDI-S) et des bourses de post-doc. Le critère de sexe dans le cas de ces CORDI-S pourrait venir en plus ou en place du critère de mobilité existant. Ces  bourses pourraient s’appeler  « bourses Ada Lovelace », afin de les identifier plus aisément.  Cela représenterait un symbole fort de l’engagement d’Inria en faveur des femmes.

2. Pour agir au niveau des jurys de recrutement, et amplifier l’attention portée à la parité et l’égalité des chances, nous proposons une charte pour les jurys de recrutement.

3. Nous proposons que la lettre de cadrage des jurys de recrutement veille à adopter un vocabulaire neutre. Par exemple, le terme « leadership » est un terme dans lequel les hommes semblent se reconnaître d’avantage que les femmes, ce qui peut provoquer un biais dans les jurys.   Des expressions plus neutres comme « capacité à animer » ou « capacité à rassembler » pourraient être utilisées à la place.

4. Dans les formulaires de dossier de candidature figure un courrier type de demande de lettre de recommandation. Nous proposons qu’il soit ajouté à ce courrier type un court paragraphe à l’attention des recommandant.e.s, portant sur les préjugés involontaires dans les lettres et comment les limiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.